Les guerriers de sable du Sénégal

TEXTES ET PHOTOS DE DAVID FABREGA | 2013

À Joal-Fadiouth, comme dans chaque village du Sénégal, se déroulent après la saison des pluies les tournois de lutte sénégalaise. Tous les ans à la fin du mois d’octobre, ces compétitions on lieu dans une arène où s’affrontent en même temps plusieurs couples de lutteurs. Pendant une semaine, les adversaires se combattent à mains nues et sans aucune protection pour atteindre leur rêve : gagner le tournoi et devenir aux yeux de toute leur communauté le nouveau roi des arènes.

Voir le reportage complet publié dans Photo Solution

Au delà de la simple activité sportive, la lutte est un vecteur d’appartenance nationale et de paix sociale entre les différentes ethnies (majoritairement Wolof, Serer et Peul) et religions (principalement musulmane et catholique) qui cohabitent au sein des villages sénégalais.